Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La bonne conscience du bourreau

16 Octobre 2020 , Rédigé par Christophe DOSTA Publié dans #Biographies

Philppe Sands décrit avec une précision chirurgicale le bonheur vécu par une famille dont le père SS jusqu'au bout des ongles fut recherché pour crimes de guerre commis en Galicie lorsqu’il exerçait ses fonctions de gouverneur. Otto von Wächter a fui, aidé en cela par une filière d'exfiltration des bourreaux de la Seconde Guerre mondiale. Dans les archives de sa famille, l'auteur n'a trouvé aucun regret de leur part, ni compassion, mais au contraire on y étale le sentiment de la droiture et de la bonté avec les autres. L'aveuglement est total, seul compte pour son ex-épouse et ses enfants le bonheur qui régnait dans la famille et dans la société. Otto von Wächter, c'est 520000 morts sous le protectorat de la Galicie. L'auteur met en avant le rôle trouble joué par des dignitaires catholiques et des services américains. Ce livre propose une certaine idée de la bonne conscience d'une famille dans un monde ignoble.

Philippe Sands, La filière, éd. Albin Michel, 22,90 €

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article